PRATIQUE PLASTIQUE // Corps étrange

Cours de Pratique plastique pour les 2BTS Design Produit.

Sujet intitulé Corps Etranger.

Notre rapport au monde est conditionné par nos perceptions sensorielles et nos constructions mentales, notre corps étant autant un instrument dont nous disposons que notre espace d’inscription.

Ce corps qui nous défini et qui nous conditionne relève de notre intimité, notre intériorité et entre en contact permanent avec notre environnement, notre extériorité.

Comment faire retour sur nos perceptions corporelles, chercher le renouvellement de notre conscience sensorielle, convoquer, stimuler nos perceptions.

C’est en investiguant ces figures imposées qui structurent notre quotidien, qui banalisent notre rapport à notre corps,  que vous allez inscrire votre réflexion.

.

+ Mise au point pour projet final de Valentine Beluze :

.

.

.

.

+ Projet de Mégane Saillard : extrait de stop motion.

“Nous avons pleinement conscience d’exécuter ses actions en revanche les gestes que nous exécutons pour les réaliser sont devenus au fil du temps des automatismes.”

.

.

.

.

+ Carnet de recherches & projet final de Lauriane Dugit-Gros :

.

Projet final : Une série de photos documentaires liées à la suggestion de rencontre par le contact physique entre de parfait inconnus…

Il me semblait important de retranscrire le processus par lequel il m’a fallut les convaincre et leurs réactions face à mon discours et face l’un à l’autre. Pour ce faire, on peut trouver pour chacune des photos une notion de temps qui retranscrit le temps passé entre le moment où j’ai exposé le sujet et le moment d’acceptation ou de refus par les sujets. On retrouve également certains dialogues qui ont eu lieu an de mieux comprendre
les réactions toujours diérentes des uns et des autres dans la confrontation avec le contact physique, avec le corps de l’autre.

.

.

.

.

+ Carnet de recherche + production finale par Océane Carbou : stop motion intitulé Lazy body – Corps apathique.


.

” LAZY BODY est pensé comme l’extension d’un corps apathique. Le bras est la partie du corps symbole du dynamisme, il attrape les objets et entraîne le corps dans un mouvement. Dans ce scénario, le fainéant les troque pour une masse informe, douce et moelleuse. Ainsi il est dans l’impossibilité d’effectuer des gestes demandant un effort, même moindre.”

Stop motion : Lazybody par Océane CARBOU

Laisser un commentaire