Workshop avec Géraldine Trubert : « Le lieu d’herbes, le lac au loin » (emprunt du titre à Yves Bonnefoy)

Les deux premières journées, Géraldine Trubert, plasticienne et scénographe, a proposé à la classe de MAN de dessiner aux alentours de l’étang de Saint-Bonnet à Villefontaine. La 1/2 journée qui a suivi a été consacrée à la restitution du travail et au bilan.

Ce workshop a été un champ d’exploration pour les étudiants sur la question du paysage et du rapport que l’on construit avec celui-ci par l’expérience. Grâce à des protocoles d’observations et d’expérimentations, l’étudiant était invité à être le commanditaire de son propre contexte en laissant cheminer un contenu basé sur l’observation, l’émergence de formes intuitives et du sens qu’elles génèrent. En fonction des échelles, le geste de dessin interagit avec le geste d’espace et convoque ainsi une physicalité de la perception.  Ainsi, à partir d’un site, il était demandé aux étudiants d’arpenter, d’éprouver, d’observer, de dessiner, de cartographier, de sentir, d’abstractiser et de construire progressivement un point de vue singulier sur ce paysage.

Ce workshop exigeant  fut au démarrage assez déstabilisant pour nos étudiants mais grâce à la mise en confiance par Géraldine, le cheminement a été remarquable et les productions très riches. Une très belle façon de terminer l’année !